Rappel gratuit

Les bijoux d'occasion de notre bijouterie au Havre

Le rachat de bijoux d'occasion

Vous souhaitez que notre bijouterie Le havre des bijoux anciens vous rachète un bijou récent ?

Comme pour un bijou ancien, un bijou d'occasion (une bague, un collier, un bracelet, des boucles d’oreilles) ne vaut pas que par son simple poids d’or.
Certes le cours de l’or, et le poids de votre bijou sont une composante importante mais pas la seule.

Pour un bijou d'occasion plus récent, il ne faut pas négliger l’aspect esthétique.
Y a-t-il toujours une demande pour le style de votre bague ?
Votre collier est-il signé ?
Cette signature est-elle recherchée ?

Chaque objet doit être analysé en détail par le bijoutier, et non pas simplement posé sur une balance pour en déterminer le prix.

Comment se déroule la négociation de bijoux d'occasion ?

Comme pour racheter un bijou ancien :

Prenez une ou plusieurs photos de votre bijou d'occasion (sur fond gris)
Nous vous donnerons un premier avis par téléphone.

Il nous faudra nous rencontrer, c’est votre intérêt.
Une photo ne permet pas de déceler toutes les richesses de votre bijou.

Le rachat de votre bijou d’occasion sera fait conformément à la législation en vigueur
(il en est de même pour les bijoux anciens)

Notre bijouterie au Havre appliquera à la lettre les directives de l’article L121 du code de la consommation.

En dessous de 5000,00 ? Par objet il n’y a pas de taxes à payer, au-dessus :6.5 % sauf pour l’or investissement. Pièces, lingots : la taxe est alors de 10.5 %

Exemples :
Vous vendez une bague diamant de 5800.00 ?, vous toucherez 5800 ? Moins 6.5 % de 5800.00 ? Soit 5800-377 = 5423 ?
Vous vendez un collier de 2550.00 ?, vous ne payez pas de taxes. Vous touchez 2550.00 ?
Vous vendez un Napoleon de 20 francs 185.00 ? Vous touchez 185.00 ? Moins 10.5 % soit 165.57 ?
Vous vendez du vieil or pour 550.00 ? Vous touchez 550.00 ?

Le paiement sera fait par chèque ou virement.

Notre bijouterie Le Havre des bijoux anciens a pour obligation légale de recueillir les taxes et de les transmettre à l’administration fiscale.

Contactez-nous

Consultez également

c